Déraciné

14 septembre 2012

Non classé

A Marie, Diéwo, Oumar et tous les autres.

Enfant perdu

Arrivé par hasard

Dans une aérogare

Racines fendues

Tu saignes.

Le visage grave

Les sourires tristes

Mais fier et brave

Dans tes entraves

Tu résistes.

Du banc d’ l’école

Les mots s’échappent

Dehors s’envolent

Aux brumes du Cap

Tu rêves.

Rien n’a de sens

Le temps se passe

Pourquoi ici ?

Ton cœur se lasse.

Tu doutes.

Maman, tata

Tu ne sais plus

Maman là-bas

Est retenue.

Tu pleures.

Jaya, Tous droits réservés

,

À propos de Jaya

Passionnée de nature, le cœur au bout des doigts, les nerfs à fleur de peau, ma seule arme a toujours été mon stylo. Depuis gamine je m'évade dans les lignes, j'invente des mondes qui me ressemblent, que je maîtrise, où je peux tirer les ficelles. Mais s'évader dans un ailleurs ne change rien aux problèmes bien réels de notre univers. Voilà pourquoi j'exorcise mes colères, mes désespoirs et parfois un brin de cynisme, au travers de ces chansons qui je l'espère trouveront un jour un musicien pour les faire vivre, les faire vibrer, donner du corps à ces idées, qui méritent d'être plus criées.

Voir tous les articles de Jaya

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Plombrock |
For Paddy's children |
One direction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Yachirym
| Leblogdeschoristes
| Coursdeguitarelareunion